Assurance auto résliée pour non paiement : comment retrouver une assurance ?

La loi fait obligation à toute personne d’assurer son auto avant de rouler avec. En cas de difficultés financières de l’assuré ou de contentieux, l’assureur peut cependant résilier le contrat pour non-paiement. Il devient alors difficile de trouver une nouvelle assurance avec un tarif raisonnable. Êtes-vous dans l’un de ces cas ? Si oui, ne vous inquiétez pas. Il existe d’autres solutions pour régler ce problème. Retrouvez dans cet article comment y parvenir.

Les causes de la résiliation d’un contrat pour non-paiement

Diverses raisons peuvent conduire à la résiliation d’un contrat d’assurance. Il peut s’agir d’une erreur de la banque, de la Poste ou même d’une ancienne compagnie. Ses différents acteurs peuvent amener l’assureur à croire que vous êtes un client à risque ou un mauvais payeur. Toutefois, la première cause de résiliation du contrat reste le défaut de versement de la prime d’assurance. En effet, l’assuré a obligation de verser une certaine somme à sa compagnie d’assurances en échange des garanties et prestations.

Aussi, la résiliation peut intervenir en cas de dépassement du découvert autorisé sur le compte bancaire. La banque peut dans ce cas refuser le prélèvement de la prime sur le compte. Elle peut également intervenir en cas de changement de numéro de compte ou de banque. Il est alors recommandé de fournir son nouveau RIB à l’assureur pour les modifications nécessaires.

Le dernier cas est celui du retard ou du non-paiement. L’assuré a pour obligation de régler la prime d’assurance dans les 10 jours qui suivent la date d’échéance. .

Cependant, tout automobiliste ayant obligation de disposer d’une assurance automobile avant de rouler, retrouver une nouvelle assurance peut devenir difficile.

Résiliation d’un contrat pour non-paiement : que faire ?

La première des choses consiste à expliquer au nouvel assureur les raisons qui ont amené l’ancien assureur à procéder à la rupture de votre contrat. Que cela soit d’ordre informatique, contentieux ou financier, il faut le rassurer de votre solvabilité. Si la raison de la résiliation est d’ordre financier, il est conseillé de diminuer la base de calcul de votre prime. À cet effet, il faut réduire le coût de la prime en optant pour une voiture moins puissante et moins chère. Par ailleurs, il faut baisser les garanties, surtout si l’on opte pour un véhicule de moindre valeur. L’augmentation du montant de la franchise d’assurance auto le temps d’être plus stable financièrement représente aussi une alternative. Cette dernière solution paraît tout de même risquée, car en cas d’accident, les dépenses augmentent.

Comment retrouver un nouveau contrat ?

Il existe des assureurs qui se sont spécialisés dans l’assurance des conducteurs résiliés pour non-paiement. Cependant, avant de conclure un contrat, il faut prendre le temps d’analyser les clauses notamment, celles relatives à la résiliation. Utiliser un comparateur d’assurance permet de trouver un devis assurance auto au meilleur prix. En outre, le Bureau Central de Tarification se chargera de définir le montant de la prime pour l’assurance auto au cas où les compagnies rejettent le dossier.

En suivant ces conseils, vous êtes sûr de retrouver une nouvelle assurance pour votre auto. A contrario, rouler sans assurer votre auto vous fait encourir une amende de 3750 euros, une suspension de permis de 3 ans ou encore la confiscation du véhicule.

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*