bitcoin-marche

Quel est le fonctionnement d’un Bitcoin ?

Lorsqu’il s’agit d’expliquer la crypto-monnaie Bitcoin, les choses se corsent et nous n’arrivons pas à l’aborder en quelques mots, en raison de toutes les informations qui peuvent l’entourer. Cependant, nous allons vous expliquer dans cet article le fonctionnement du Bitcoin dans les grandes lignes, afin que vous puissiez assimiler son utilité.

C’est quoi le Bitcoin ?

Le Bitcoin a été créé en 2009, par Satosh Nakamoto. Il s’agit d’une monnaie numérique virtuelle, elle est sécurisée par un acte de cryptographie, mais n’est, en aucun cas, contrôlée par les autorités. Au début, elle a été créée pour être un moyen de paiement qui ne serait pas surveillé par le Gouvernement, comme avec la monnaie traditionnelle, afin qu’elle ne soit pas soumise aux frais de transaction. Un Bitcoin coûtait dans les 0.003 centimes en 2010, mais en octobre 2017, celui-là avait atteint et même dépassé les 4 200 dollars.

Toutefois, la valeur du bitcoin reste instable, elle peut changer plusieurs fois en une journée et c’est à ce moment-là que des crypto-monnaies en centaine apparaissent, avec chacune ses propres caractéristiques, mais elles n’ont pas toutes une vraie valeur significative. Ainsi, pour utiliser cette monnaie au quotidien, les commerçants sont dans l’obligation d’adapter leurs tarifs chaque jour afin de suivre sa variation, chose qui paraît pour le moment impossible. Donc, le Bitcoin est surtout utilisé comme un moyen d’investissement comme l’or ou les choses précieuses, car sa valeur n’est pas influencée pas par l’économie.

Quel est le fonctionnement d’un Bitcoin ?

Le fonctionnement d’un Bitcoin dépend de deux actions :

En effet, la blockchain appelée aussi chaîne de blocs est une base de données, elle contient les transactions réalisées sur le Bitcoin encore maintenant. Le regroupement de ces transactions est fait sous forme de blocs, qui, pendant le minage, sont sécurisés par la cryptographie. Cette blockchain est accessible à tout le monde et tout le temps, par contre, elle n’est pratiquement pas modifiable et elle n’est pas susceptible aux erreurs faites par les humains.

Quant au minage, c’est le mécanisme qui permet de sécuriser les blocs, ensuite de nouvelles crypto-monnaies apparaissent et se mettent en marche. Cette procédure se dit « des récompenses », celle-ci est de 12.5 Bitcoins, cependant, elle est divisée de moitié à peu près chaque 4 ans.

Ceux qu’on appelle mineurs sont ceux qui vérifient les transactions et s’occupent de leur sécurité, pour cela, ils procèdent à la résolution des algorithmes difficiles, c’est une tâche très importante dans ce monde et celle-ci est même devenue très fructueuse. Quand ces deux mécanismes sont en action, il est possible alors de les échanger sur une place boursière et les enregistrer dans un portefeuille virtuel.

Comment utilise-t-on le Bitcoin ?

Il existe deux manières d’utiliser le Bitcoin :

  • Un moyen de paiement ;
  • Un socle technologique.

Quelques entreprises commencent à accepter le Bitcoin comme un moyen de paiement, surtout les grandes entreprises, elles doivent néanmoins posséder les capacités nécessaires afin de traiter les crypto-monnaies. Par contre, puisque le règlement du Bitcoin est incertain, beaucoup préfèrent ne pas l’utiliser, c’est donc une pratique pas très courante.

Cependant, plusieurs entreprises évitent la devise et se basent sur la base de données décentralisée du Bitcoin. En effet, la nouvelle technologie du blockchain a créé de nouveaux modèles commerciaux qui utilisent ce mode de paiement sur le plan international, dans le développement web et la sécurisation des données. De plus, de nombreux fonds veulent investir sur ceux qui exploitent la blockchain à bon escient, et qui ont de l’intérêt pour les crypto-monnaies à l’échelle internationale.

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*