Comment fonctionne l’assurance auto au km ?

L'assurance auto au kilomètre fait partie des récents forfaits d'assurance proposés par les compagnies. C'est une formule qui a particulièrement le vent en poupe à cause des avantages qu'elle procure. Ce type d'assurance est en réalité une alternative assez intéressante pour les conducteurs qui roulent peu. Ceci dit, en quoi consiste-t-elle réellement ? Quel est son mode de fonctionnement ? Explications !

Qu'est-ce qu'une assurance au kilomètre ?

L'assurance auto au Km est une garantie plébiscitée depuis plusieurs années dans les pays anglo-saxons. Récemment apparue sur le marché français, elle est plus connue sous la dénomination « Pay as you drive » (PAYD). C'est une forme d'assurance automobile qui est particulièrement adaptée aux conducteurs qui se servent très peu de leur véhicule. En effet, elle permet à ces derniers de payer leur prime annuelle en fonction du kilomètre qu'ils ont parcouru.

Autrement dit, la cotisation d'assurance versée par l'assuré dépend exclusivement de l'usage qu'il fait de son véhicule. Il existe sur le marché plusieurs offres d'assurance auto au kilomètre. Avant d'en choisir une, il est bienséant de faire une comparaison. En utilisant un comparateur en ligne, vous pouvez réaliser quelques économies. Vous obtiendrez plus d'informations à ce propos en visitant le lien suivant : https://www.gehealthcarefinance.com/faire-des-economies-en-passant-par-un-comparateur-dassurance-auto/.

Quel est le mode de fonctionnement de l'assurance au kilomètre ?

En général, les souscriptions aux forfaits d'assurance automobile sont des cotisations fixes qui s'effectuent sur une durée déterminée. Pour l'assurance auto au kilomètre, les tarifs à payer sont calculés selon le nombre de kilomètres parcourus par l'assuré. C'est en fonction de la distance effectuée pendant une année que ce dernier paye son assurance. Ceci dit, l'offre de l'assurance auto au kilomètre se décline sous deux formes. Il y a le forfait kilométrique et les tarifs minorés.

Le forfait kilométrique

Le forfait kilométrique est la formule qui est très répandue auprès des assureurs. Elle autorise l'assuré à rouler un nombre de kilomètres donné par année. D'ordinaire, le plafond fixé peut osciller entre 4 000 et 20 000 km suivant les assureurs. Généralement, le conducteur négocie avec sa compagnie d'assurances le nombre maximum de kilomètres à parcourir au cours de l'année.

Ainsi, lorsque vous souscrivez au forfait kilométrique, vous ne pouvez pas outrepasser le kilométrage négocié avec votre assureur. Autrement, vous allez devoir payer une pénalité qui se présente sous la forme d’une franchise. En revanche, si vous parcourez moins de kilomètres que prévu, vous bénéficiez d'une réduction sur la prime annuelle.

L'assurance au kilomètre près

Encore appelée « Pay as you drive », cette formule permet à l'assuré de réaliser des économies considérables. En réalité, le montant de la souscription est fixé en fonction du nombre exact de kilomètres parcourus. Ainsi, chaque mois, vous êtes tenu de payer juste le montant correspondant au kilométrage que vous avez effectué. Néanmoins, il y a un plafond pour le nombre de kilomètres à parcourir chaque année. Celui-ci est généralement défini au moment de la signature du contrat.

Par ailleurs, il est à souligner que, quelle que soit la formule à laquelle vous souscrivez, vous bénéficiez des mêmes garanties. En réalité, un contrat d'assurance au kilomètre offre pratiquement les mêmes garanties qu’un contrat d’assurance auto classique. Les couvertures dont vous bénéficiez sont en général :

  • l'assurance auto au tiers;
  • l'assurance au tiers plus;
  • et l'assurance auto tous risques.

La souscription à chaque couverture accorde à l'assuré des garanties spécifiques.

Assurance au kilomètre : Comment le kilométrage parcouru est-il contrôlé ?

Pour effectuer un contrôle précis du nombre de kilomètres parcourus, l'assureur utilise un boîtier électronique. Celui-ci est installé dans votre véhicule. Il sert particulièrement à enregistrer les données de conduite indispensables au calcul de la prime de l'assurance auto au kilomètre. Lesdites données sont :

  • le kilométrage;
  • le temps de conduite;
  • et les horaires de conduite.

Parfois, la vitesse de conduite fait également partie des données enregistrées par le dispositif. La collecte de ces données personnelles de l'assuré est protégée par la CNIL. Selon les dispositions de cette autorité administrative, l'assuré doit être bien conscient des informations qui sont répertoriées et transmises à l'assureur. Ce dernier est alors tenu d'inclure dans le contrat d'assurance auto au kilomètre une clause qui l'indique clairement.

Ainsi, en signant ledit contrat, l'assuré accepte en toute conscience l'usage de ce système de collecte des données. Ceci dit, il faut noter que tous les assureurs n'imposent pas l'installation du boîtier électronique dans leur formule d'assurance au Km. Pour déclarer leur kilométrage, les assurés peuvent envoyer une photo de leur compteur kilométrique après avoir signé le contrat.

En somme, l'assurance auto au km est une formule assez intéressante. Souscrire à ce type d'assurance auto est bénéfique sur plusieurs plans. Toutefois, il faut être un conducteur occasionnel pour bien profiter de ses avantages.

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*