Investir dans le vin : est-ce un placement rentable ?

En 2011, le marché du vin et des spiritueux atteint un record historique avec un chiffre d’affaires de plus de 10 milliards d’euros. Un dynamisme qui a favorisé l’essor des placements dans le domaine viticole. Ce type d’investissement est à la fois rentable et original. Placer son argent dans le vin procure de nombreux avantages, car cela permet de dégager d’importants bénéfices.

Les raisons d’investir dans le vin

Plusieurs raisons peuvent motiver le placement dans le vin. Il y a d'une part le plaisir d’investir dans une activité florissante qui ne connaît et ne connaîtra certainement jamais la crise. D'autre part, il y a le retour sur investissement qui est toujours intéressant. Par ailleurs, le risque est moins élevé que dans les autres types d’investissement.

Investir dans un domaine passionnant

Placer votre argent dans le vin vous fait sortir du mode classique d’investissement pour vous positionner dans un domaine passionnant. Depuis la crise des surprimes en 2008, on remarque une certaine méfiance dans les produits financiers traditionnels. Il est donc de bon aloi de se tourner vers un produit qui sera toujours d’actualité. C’est aussi l’occasion de tirer le meilleur d’une activité qui vous passionne afin de joindre l’utile à l’agréable.

Une forte rentabilité

Les placements viticoles sont nettement plus rentables que les placements traditionnels. Suivant les indices boursiers du CAC 40, on remarque une forte évolution de la valeur du vin par rapport aux autres produits financiers. Cette rentabilité ne tient pas compte de la région.

Un marché moins risqué

C’est aussi un placement spécifique dans un actif peu volatil et qui comporte peu de risque comme les autres valeurs boursières. L’investissement dans le vin vous permet aussi de diversifier vos sources de revenus. L’ouverture des marchés asiatiques a par ailleurs décuplé les volumes d’affaires des grands crus qui sont de plus en plus recherchés.

Les avantages fiscaux

Le placement dans le vin vous fera profiter d’une réduction fiscale sur de nombreuses années. En effet, vous avez le choix entre le régime du microfoncier et celui du réel. Avec le régime du micro foncier, les revenus issus du placement sont considérés comme des revenus fonciers. En cas de cession de vos actifs dans ce régime, vous bénéficierez d’une exonération totale d’impôt pendant 30 ans. Si les revenus font plus de 15.000 euros, vous avez droit à un abattement progressif sur la plus-value issue de la vente de vos actifs. Avec le régime réel, les frais de gestion sont soustraits de l’impôt. Les parts sont immédiatement transmises aux ayants droit.

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*